Qui sommes-nous ?

Notre collectif regroupe des doctorants et docteurs de l’université de Strasbourg ou employés par l’université de Strasbourg, issus de disciplines variées des sciences humaines et sociales (démographie, droit, histoire, science politique, sociologie et STAPS). Notre action concerne cependant l’ensemble des doctorants et docteurs de l’université, quelle que soit leur discipline : que ceux d’entre vous qui se reconnaissent dans nos activités n’hésitent donc pas à se manifester, que vous soyez physicien, philosophe, mathématicien, anthropologue, etc. !

Les membres de notre collectif ont fait le choix de fonctionner de façon horizontale, en organisant la rotation des tâches récurrentes (organisation et animation des réunions du collectif ; rédaction des textes et communiqués ; suivi des dossiers ; participation à des réunions intersyndicales ; etc.). Ce qui explique que, contrairement à une association traditionnelle, nous n’indiquions pas sur notre site les noms des titulaires des fonctions de « président », « secrétaire » et autres, qui n’existent pas au sein de notre collectif. Ce fonctionnement horizontal permet à chacun et chacune de s’impliquer autant qu’il ou elle le souhaite, particulièrement en fonction de ses disponibilités.

Nos activités de « défense et information des chercheurs et enseignants non-statutaires de l’université de Strasbourg (DICENSUS) » nous conduisent parfois à prendre connaissance de situations problématiques, à les rendre publiques et à en pointer les responsables institutionnels au sein de notre université. Ces prises de positions peuvent faire grincer des dents, ce qui n’est pas sans danger pour les membres de notre collectif, en situation de travailleurs/employés de l’université et aspirant pour certains à y faire carrière. C’est pourquoi nous prenons généralement le parti, dans notre communication, d’anonymiser nos publications (tracts, textes diffusés sur le web, etc.), simplement signées « Dicensus ». Cette pratique permet d’éviter d’exposer nos membres à des mesures de rétorsion qui ne disent pas leur nom, en particulier celles qui pourraient être exercées par des « collègues » titulaires qui ont la main sur les procédures de recrutement.

Ni justiciers masqués, ni militants honteux, nous n’avons rien à cacher et sommes ouverts à la discussion. Il est aisé de nous joindre via l’onglet « Contact » de ce site, qui permet également de s’abonner à notre liste de diffusion. En outre, il est de notoriété publique que des membres de notre collectif sont élus dans les instances de l’université, au conseil de l’École doctorale 519 et à la Commission de la recherche : n’hésitez surtout pas à les contacter. Enfin, il est possible de nous rencontrer lors des réunions publiques que nous organisons, ou bien lors des réunions internes de notre collectif – dans lesquelles nous sommes toujours heureux d’accueillir de nouveaux collègues. Que vous soyez directement touchés par la précarité ou simplement désireux d’informer et défendre les plus précaires d’entre nous, nous ne pouvons que vous inviter chaleureusement à participer à nos activités.

Le collectif

DICENSUS est un collectif créée le 5 octobre 2014 à Strasbourg par des doctorants et docteurs militant pour  la défense du service public de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il assume une fonction explicitement politique d’information, de représentation et de défense des Chercheurs et Enseignants Non-Statutaires (CENS) et prend position sur les politiques et les pratiques de l’Université de Strasbourg en la matière. Il se singularise par sa pluralité et rassemble des CENS de disciplines différentes (Démographie, Droit, Histoire, Sociologie, Science politique, Santé…) et aux statuts variés (docteurs, doctorants contractuels et non-contractuels, doctorants en contrat CIFRE, missionnés d’enseignement, vacataires, ATER).

L’une des principales conséquences de la précarité des conditions de travail est la faible représentation des CENS au sein des instances décisionnaires des universités. C’est pour remédier à cette situation que nous avis pris l’initiative de créer une structure à vocation explicitement syndicale et politique, dont il n’existe pas d’équivalent à l’Université de Strasbourg. Nous considérons, en effet, que la représentation des CENS et la défense de leurs intérêts et de leurs droits passent par le fait d’affirmer et d’assumer une position militante claire face aux difficultés auxquelles l’ESR est aujourd’hui confronté.

En cohérence avec l’objectif avancé dans sa profession de foi, les membres de DICENSUS assument des fonctions de représentation dans plusieurs instances universitaires (Conseil de laboratoire, Conseil des Écoles doctorales, Collège doctoral, Commission de la recherche, Commission consultative des doctorants contractuels).